OpenIP soutient le projet PEFCR Réseaux et Téléphonie d’entreprise, lancé par l’ADEME

OpenIP, filiale française de Destiny, fournisseur européen de solutions de communications sécurisées dans le Cloud pour les entreprises, participe aux côtés de l’Alliance Green IT et du CDRT, au comité technique du projet de PEFCR Réseaux et Téléphonie d’entreprise, lauréat de l’appel à projet Perfecto de l’ADEME.

 

Selon le dernier rapport de l’ARCEP, réalisé en collaboration avec l’ADEME, en 2010, le numérique comptait pour 2% de la production mondiale de gaz à effet de serre (GES). Dix ans plus tard, le chiffre grimpait à 3,2%, et devrait atteindre 5,8% en 2025. Aucun autre secteur ne connaît une augmentation aussi rapide de son empreinte carbone. La pollution due au numérique provient pour les trois quarts de la fabrication de terminaux tels que les téléviseurs, les ordinateurs portables, les smartphones, les box Internet, les écrans et les consoles de jeux. Viennent ensuite les datacenters, les systèmes d’exploitation, la 5G, les bitcoins, les services… L’autre quart est lié à l’utilisation de ces appareils, qui consomment 10% de l’électricité mondiale.

 

Afin d’accompagner les entreprises vers plus de sobriété, grâce à l’utilisation de solution moins énergivores, de produits recyclés, et la prolongation de la durée de vie de leurs équipements informatiques et télécoms, OpenIP s’est engagé dans une démarche RSE pour aborder les questions sociales et environnementales dans le cadre du projet de PEFCR Réseaux et Téléphonie d’entreprise, lauréat de l’appel à projet Perfecto de l’ADEME, l’agence de la transition écologique.

 

Sous l’impulsion de Alliance Green IT (AGIT) et de la Fondation Act for a Better Planet, et avec l’appui de l’ADEME, le projet vise à construire un référentiel permettant de mesurer les impacts environnementaux des réseaux et services de télécommunication en entreprise.

 

L’objectif est de développer des méthodes et outils pour plus de transparence, et l’élaboration d’un référentiel commun sur les impacts environnementaux des services numériques des entreprises. Les PEFCR seront basés sur une méthode d’analyse du cycle de vie et conforme aux exigences françaises et européennes d’affichage environnemental. Ce projet alimentera les besoins en transparence sur les impacts environnementaux des filières du numérique et permettront de valoriser les actions des acteurs engagés. Plus encore, ils fourniront des bases méthodologiques aux acteurs souhaitant mesurer les impacts environnementaux des équipements et solutions qu’ils fournissent. L’objectif final étant bien entendu, la transparence avec les consommateurs.

 

A travers cette démarche, OpenIP compte apporter à son réseau d’intégrateurs et opérateurs de proximité, tous les outils permettant d’amener des solutions éco-responsables aux entreprises.

 

« Être lauréat de cet appel à projet va nous permettre de renforcer notre expertise et notre capacité afin d’améliorer la durée de vie des équipements et promouvoir la sobriété des usages, l’éco-conception des offres et l’éducation des utilisateurs. C’est notre rôle en tant qu’entreprise responsable d’intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans notre stratégie, pour jouer un rôle plus responsable dans notre société. Nos équipes sont fières de travailler sur ce projet et d’accompagner la filière avec le soutien de l’ADEME et de notre partenaire l’Alliance Green IT », confie Laurent Silvestri, Chief Strategic Alliance Officer de Destiny.

 

Perfecto est un appel à projet lancé par l’ADEME dans le cadre du plan France Relance à destination des entreprises engagées dans un projet de R&D, souhaitant mettre en œuvre une démarche d’écoconception pour améliorer la performance environnementale de leurs produits, services ou procédés.

Deux appels à projets Innovation et R&D de l’ADEME sont lancés dans le cadre du plan France Relance. Les travaux visent à développer des référentiels standardisés pour évaluer les impacts environnementaux des datacenters et services cloud hébergés au sein des datacenters, et ceux des services de télécommunication d’entreprise, en collaboration avec les comités techniques suivants :

  1. Projet PEFCR Datacenter et Cloud: le comité technique réunit à ce jour une quinzaine d’acteurs représentatifs de l’écosystème datacenter et cloud avec des organisations telles que le GimélecEurocloud FranceIRITCrédit Agricole Group Infrastructure PlatformOrangeBCPE-IT/Albiant ITCélesteQarnot ComputingAdistaAdvanced Mediomatrix.
  2. Projet PEFCR Réseaux et Téléphonie d’entreprise: le comité technique est composé quant à lui d’acteurs de la filière comme le CDRTOpenIPla fondation Act for a Better Planet et l’Alliance Green IT.

Nos derniers articles

Validation d’OpenSIM Revolution sur les PBX OXO

Dstny, l’éditeur européen de communications sécurisées dans le Cloud pour entreprises, annonce aujourd’hui que son offre OpenSIM Revolution est désormais…

En savoir plus
Les cyberattaques : les prédictions pour 2022 et les moyens à mettre en place

La pandémie et la mise en place du télétravail ont notamment ouvert une brèche pour les cybercriminels. Une augmentation des…

En savoir plus
Dstny lance sa plateforme de E-Learning

Dstny annonce l’ouverture de sa plateforme de formation en E-learning pour accompagner la montée en compétences de ses partenaires.  …

En savoir plus
Dstny prend une position de leader dans les intégrations Microsoft Teams

Dstny acquiert Qunifi et prend une position de leader dans les intégrations Microsoft Teams L’acquisition de Qunifi permet à Dstny…

En savoir plus
OpenIP et IPLine changent de nom et deviennent « Dstny »

La nouvelle identité de marque et l’engagement en tant que co-sponsor de l’équipe belge de l’UCI WorldTour Lotto-Dstny à partir…

En savoir plus
Carrosserie Le Rouic adopte la solution OpenSIM d’OpenIP

Arrivé au bout des capacités de sa solution téléphonique d’origine, le Rouic, fabricant de carrosseries et de remorques pour véhicules…

En savoir plus