L’IA un nouvel enjeu pour les Télécoms

Plusieurs innovations, ont vu le jour ces dernières années dans le secteur de la vie artificielle, et de nombreux domaines à l’instar des télécoms ont connu un réel essor. Dans le cas précis des réseaux de télécommunications, ils sont devenus un terrain d’exploitation favori pour les nouvelles applications d’intelligence artificielle. Dans ce billet, nous découvrirons ensemble quels sont les enjeux de l’IA sur le secteur des télécoms.


Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Plusieurs définitions permettent de comprendre l’intelligence artificielle. Mais celle du dictionnaire Larousse semble plus pertinente que les autres. Selon cette source, ce système intelligent serait donc un ensemble de théories et de techniques, élaborées dans le but de créer des machines à même de stimuler l’intelligence. Elle fait appel à des programmes ou des ordinateurs qui ont des performances liées à l’intelligence humaine, et accentuées par les progrès technologiques. Le résultat de cette technologie est impressionnant, puisque la capacité de raisonnement et de traitement des quantités importantes de données est boostée.

Ces programmes intelligents ont la faculté de discerner des patterns et même des modèles, qu’un être humain ne pourrait pas facilement détecter. Ce sont des logiciels très puissants comprenant et analysant les modèles. Ils peuvent aussi interagir avec les hommes. Où ces cerveaux électroniques impressionnent, c’est qu’ils permettent aux programmes d’apprendre progressivement, afin d’améliorer continuellement leurs performances. L’intelligence artificielle est en perpétuelle mutation depuis 1950, année où elle a été fondée. Elle s’est montrée décisive durant l’année 2017, car elle a réalisé l’exploit d’identifier des mots dans un dialogue oral autant qu’un humain. Ce qui était d’une importance capitale pour développer la technologie de la reconnaissance vocale et des traductions automatiques dans la vie quotidienne.

L’intelligence artificielle est entrée dans une autre ère en 2018 lorsque pour la première fois, lors d’un test de lecture de l’université de Stanford, elle a dépassé les humains. Toutes ces prouesses veulent dire une seule chose, dans les jours qui viennent, cette technologie révolutionnaire va interagir plus facilement avec l’espèce humaine. Elle va apporter aux humains des informations de manière plus naturelle.


Fonctionnement de l’intelligence artificielle

Si nous nous fions aux propose de Harry Shum, on comprendra que la révolution de l’intelligence artificielle et de la science qui en résulte, est une combinaison de 3 facteurs. Il s’agit d’une énorme quantité de data, une puissance informatique impressionnante et des algorithmes extraordinaires fondés sur le deep learning. Autrement dit, il est question des données, de la capacité à pouvoir les exploiter et à apprendre. Plusieurs processus cognitifs humains, sont des sources d’inspiration de l’intelligence dite « artificielle ». L’exemple le plus évocateur ici, est notre grande capacité à apprendre et à nous améliorer tout au long de notre vie.

Vous remarquerez que l’intelligence artificielle fait appel à un apprentissage supervisé. Pour preuve, on peut doter un programme de plusieurs milliers de clichés de voitures avec étiquette. Une fois que l’entrainement est achevé, le programme est capable à lui tout seul, de reconnaître les voitures de tout type si jamais vous lui présentez de nouvelles images.


Le Machine Learning

Ici, les ordinateurs accèdent à des données et de manière autonome. Ils se mettent à apprendre par eux-mêmes, sans que vous interveniez. Plus surprenant encore, ils n’ont même pas besoin de reprogrammation logicielle. C’est de cette façon qu’ils vont s’améliorer continuellement en toute autonomie, au point d’aller au-delà des capacités et des fonctions qui avaient déjà été programmées. De nos jours, il y a des algorithmes tellement puissants, qu’ils ne se limitent plus à la simple reconnaissance d’image, ils ont la capacité d’en produire de nouvelles. Ces programmes puissants donnent donc des yeux aux machines.


Le Deep Learning

L’IA fait aussi appel au Deep Learning, qui se base sur un réseau neurones artificiels. Ce dernier calque la façon dont peut fonctionner un cerveau humain. C’est donc à partir de ce système, qu’une machine virtuelle est conçue avec plusieurs milliers d’unités ayant des calculs simples. Ainsi, pour résoudre un problème complexe, l’intelligence artificielle va le subdiviser en plusieurs sous-problèmes, avec une solution pour chacun. Les entreprises de télécommunication qui ont des tâches complexes notamment dans des domaines où il faut composer avec l’imprévisibilité, peuvent maintenant se fier à l’intelligence artificielle pour trouver des solutions révolutionnaires.


L’intelligence artificielle : une révolution pour les télécoms

L’intelligence artificielle a toujours été rattachée à l’histoire de l’humanité, puisque ses fondements remontent à l’époque de la préhistoire. Au moment où, des mythes et l’imagination des êtres artificiels conçus par des hommes étaient monnaie courante. Ces êtres imaginaires, étaient dotés d’une puissance, d’une sagesse et d’une intelligence surpassant l’entendement humain. À mesure que le temps passait, ce système intelligent a véritablement vu le jour avec la modernisation de l’homme, au point de devenir tangible et indispensable dans les entreprises.


Comprendre les enjeux de l’IA dans le secteur de la Télécommunication

Nous avons évoqué la capacité de l’intelligence artificielle à résoudre des problèmes même les plus complexes et imprévisibles. Il était donc normal pour les entreprises d’adopter cette technologie, dans le but de bouleverser non seulement leur marché, mais également leur capital économique. Cela s’est avéré salvateur, car elles ont amélioré de la sorte leurs techniques et capacités technologiques. Cela leur a donc permis de réaliser des projets qui surpassent leurs attentes.

En outre, le travail qui semblait être un challenge énorme pour un fonctionnaire est traité en quelques clics par des machines ou des robots. Plusieurs corps de métiers sont concernés par la transition intelligente, mais 3 sortent du lot. Il s’agit des métiers de l’algorithme, la data management et la programmation.


Passer d’une simple intelligence à une intelligence augmentée

L’intelligence artificielle a beaucoup progressé ces dernières années, mais devra encore faire du chemin avant de remplacer définitivement l’humain. En analysant de près l’utilisation de cette technologie, on constate que les usages concernent beaucoup plus les algorithmes afin de parfaire les compétences des collaborateurs. Vous remarquerez que des assistants virtuels aident énormément les conseillers clientèle du secteur des télécommunications en apportant des réponses plus rapides aux questions soulevées par des clients. Ainsi, les collaborateurs peuvent se consacrer à d’autres tâches plus délicates que le conseil par exemple.

De manière plus explicite, sachez que l’intelligence artificielle a la capacité de comprendre quelles sont les préférences de chaque client. À partir de cela, elle peut donc sereinement émettre des recommandations personnalisées. Si nous prenons le cas du Crédit Mutuel qui se sert de la solution cognitive Computing d’IBM, on comprendra mieux comment l’intelligence artificielle est intégrée au sein des sociétés. Grâce à cette technologie, plus de 20 000 chargés clientèle de la firme sont assistés par la robotique, qui se charge de répondre aux multiples problématiques soulevées par les clients. C’est une sorte de « super stagiaire », qui aide les entreprises à faire face aux demandes croissantes des emails. Sa capacité d’analyse poussée permet de prendre en charge les demandes fréquentes, pour les traiter rapidement et soulager ainsi le chargé clientèle. Si nous prenons encore l’exemple de l’organisme bancaire Le Crédit Mutuel, l’assistance robotique affiche un taux de fiabilité de recommandation chiffré à 90 %. Il y a aussi un gain de productivité des conseillers de plus de 60 %.


Gagner en vitesse dans les processus de production et de livraison

L’intelligence artificielle a pour but, de renforcer l’allocation des ressources humaines et robotiques d’une entreprise, afin d’aller toujours plus vite dans les processus de production et de livraison. On assiste alors à un raccourcissement des chaînes logistiques liant les fabricants et les utilisateurs. Grâce à la robotique, vous fluidifierez votre réseau de livraison en réduisant significativement le temps d’attente de vos clients.

Dans le cas d’un algorithme de machine learning comme Deliveroo, il suffit qu’il ait accès à un historique de commandes et des ressources pour apporter des améliorations dans le réseau de livraison. Ce que nous observons très souvent, est l’association de plusieurs commandes ou à défaut, l’accroissement du nombre des livreurs. Outre la livraison, l’intelligence artificielle se doit également de viabiliser les autres maillons de la chaîne. Pour ce faire, il doit répondre à certaines questions essentielles. Parmi les plus récurrentes, il y a : « quand puis-je à nouveau solliciter un livreur ? » ou encore « à quel moment précis le restaurateur doit-il préparer son plat pour le faire livrer dans les délais ? ». Une étude a été réalisée dernièrement en France et seulement 5 mois, le temps de livraison moyenne est passé de 32, à 26 minutes.


Donner une nouvelle dimension à la relation client

Lorsque l’intelligence artificielle se connecte aux données PRM et CRM des entreprises, elle permet d’harmoniser toutes les informations physiques et numériques. De plus, elle contribue à personnaliser les contenus, mais également des offres. Cela est d’une grande utilité, parce qu’il faut s’adapter à la réduction des écrans dictée par la montée en puissance du mobile. Désormais, il devient indispensable de proposer les bons produits aux bonnes personnes. Pour y arriver, il est crucial de créer de nouveaux services sur mesure, avec une réelle valeur ajoutée.

Pour faire court, sachez que l’intelligence artificielle mène à un développement énorme des stratégies PRM et CRM. L’exemple le plus évocateur que nous pouvons prendre à ce niveau est celui d’Orange et de son conseiller virtuel Djingo. En quelques mois seulement, il a pu automatiser près de 500 000 conversations avec des liens. Ce chatbot est disponible non-stop et répond à toutes les questions en rapport avec les offres de la société. Il jouit d’un taux de compréhension de 85 % et d’une autonomie de 55 %, ce qui lui permet résoudre sensiblement la moitié des requêtes, sans que n’intervienne l’homme.


Une aide cruciale pour l’élaboration de stratégies efficaces

Outre les enjeux opérationnels qui sont mis en avant par l’intelligence artificielle, elle aide les entreprises de télécommunication à définir des stratégies plus efficaces. Pour y parvenir, elle analyse en un temps record des millions de données. En plus de cela, les algorithmes sont mis à contribution pour générer des insights.

Autrement dit, l’intelligence artificielle permet de prendre des décisions d’une importance cruciale. À titre illustratif, Luca est la technologie de Telefonica mise sur pied afin de repérer les insights sur la base des données collectées par ses business units. Son chatbot Aura a pour mission de répondre aux enjeux de transparence lors de la collecte des données de sa base d’utilisateur qui compte pas moins de 203 millions de personnes.


Que retenir des enjeux de l’ l’intelligence artificielle dans les télécoms ?

Le marché de l’entrepreneuriat a été bouleversé par l’intégration progressive de l’intelligence artificielle. Cette technologie robotique permet aux sociétés d’optimiser leurs ventes, leurs services en maximisant leurs profits. Vous l’aurez compris, l’intelligence artificielle est devenue un outil incontournable qui vous aide à booster vos performances dans votre secteur d’activité. L’intelligence artificielle vous est d’une précieuse aide, puisqu’elle vous permet de disposer des atouts intéressants sur le business intelligence (BI). C’est aussi le meilleur moyen d’automatiser et d’optimiser tous les processus, pour élargir autant que possible votre champ d’application. En somme, c’est l’arme secrète dont dispose toutes les entreprises du secteur des télécommunications pour pouvoir répondre à toutes les problématiques non résolues par la BI.

Nos derniers articles

De quel débit internet avez-vous réellement besoin ?

De quel débit Internet avez-vous réellement besoin ? Pour tout le monde, il est important d’avoir une bonne connexion Internet. Ce…

En savoir plus
Pourquoi connecter ses services voix avec un FQDN ?

La connexion des services Voix VOIP se fait via Internet. Pour connecter un trunk SIP sur un PBX, l’utilisateur a…

En savoir plus
OpenIP participe au salon IT Partners 2021

OpenIP, filiale française de l’opérateur pan-européen de communications sécurisées dans le cloud pour les entreprises Destiny, annonce sa présence sur…

En savoir plus
La fin du RTC est là !

  La fin du RTC a commencé concrètement en mars dernier avec une expérimentation sur la commune de LEVIS SAINT…

En savoir plus
MyCloud 3CX v18 désormais disponible chez OpenIP

L’offre  MyCloud 3CX v18 est disponible dès maintenant dans le eShop MyOpenIP ! Vous pouvez désormais héberger la dernière version…

En savoir plus
Sécurisez votre téléphonie d’entreprise

Vous hébergez votre téléphonie dans un Cloud public et vous souhaitez sécuriser votre PBX avec un nom de domaine plutôt…

En savoir plus